Dernier volontariat dans une boulangerie ❤ ❤ ❤

Eh bien voilà, nous y sommes enfin arrivés : le récit de notre dernier volontariat au Canada.

Notre aventure qui aura tout de même durée 10 mois, s’est close il y a maintenant plus d’un mois. Le temps de voir les choses avec un peu de recul et de nostalgie ? Non pas vraiment, les évènements qui ont suivi ont été tellement intenses, que je n’ai pas encore pris le temps de réaliser tout le chemin que nous avons parcouru avant de nous installer à Vancouver. Je prendrais le temps de revenir dans un prochain article sur le bilan de cette première partie de PVT. En attendant, cet article n’est étrangement pas celui le plus simple que j’ai eu à rédiger, pour la simple et bonne raison, que c’est sans doute le seul auquel je n’ai absolument aucun reproche, aucune critique négative à faire. Je vous avais tellement habitués à décrire mes petites déceptions, désolé de vous décevoir, il n’y aura rien de tout ca dans les lignes qui vont suivre, et pour cause, ce dernier volontariat était de loin, le plus beau, le plus intéressant et le plus enchanteur que nous avons vécu.

                                      

Voila le décor: quelques kilomètres après le très célèbre Whistler, une route incroyable sillonne à travers les montagnes pour rejoindre un minuscule village dans les alentours de Pemberton. Une zone très agricole, pas particulièrement riche économiquement mais où, contrairement à beaucoup d’endroits où nous avons séjournés,  est riche d’évènements sociaux-culturels. La maison de notre hôte, un petit paradis à la mode romantisme anglais, se trouvait nichée au beau milieu de ce décor montagneux incroyable. Encore un endroit bien isole du reste du monde. Notre hôte, une ancienne architecte s était reconvertie quelque temps auparavant dans le domaine de la boulangerie. Après avoir passé un bon bout de temps à agrandir et retaper sa maison qui était à la base une simple cabane canadienne en rondins de bois, elle s’est attaquée au corps de ferme attenant pour le transformer en atelier boulangerie et en Bed and Breakfast. Un projet très ambitieux et un résultat d’une beauté incroyable. La vente des produits de la boulangerie ne se faisait pas sur place mais lors des marchés hebdomadaires des environs, un autre point super positif de ce workaway !

  

 Ce volontariat a en quelque sorte révolutionné ma vie, puisqu’ il m’a permis de prendre une décision finale sur ce vers quoi je m’orientais professionnellement pour la deuxième partie sédentaire de notre volontariat. J’avais toujours rêvé de travailler dans un tel milieu, sans avoir la possibilité de pouvoir le tester et ainsi voir si cela me correspondrait vraiment bien. Ce volontariat était une opportunité rêvée. Nous avons tellement appris. Je n’avais jamais fait de pain auparavant, et je n’étais pas non plus familière avec la pâtisserie Canadienne Nord-Américaine, voilà qui est désormais chose faite!

 

Nous avons participé à la chaine complète de la production jusqu’à la vente des produits. Nous ramassions les fruits qui servaient à la confection des pâtisseries dans l’immense jardin de notre hôte, nous cuisinions et surtout nous allions vendre les produits sur les marchés. Une expérience incroyable de bout en bout.

Nos hôtes était un couple incroyable, qui ont placé en nous une confiance absolue et ce dès le premier jour. Un couple irlandais plein de vie, d’ambition et de courage. Il en faut de la volonté pour ne dormir qu’une heure par nuit, chaque veille de marche, débordée par le travail qu’engendre tous ces pains à la levure capricieuse.

 

 C’était dans ce volontariat où nous avons fait le plus de sorties avec nos hôtes, nous avions l’impression de faire partie de la famille. Dès notre première semaine, nous avons même eu le droit à notre PREMIER vrai week end Canadien typique dans un chalet en altitude, dans un endroit plus isolé que jamais, où seuls les 4×4 bien puissants ont accès. Ce week end là, j’ai fini par avoir une crampe au visage, je ne pouvais pas m’empêcher de sourire comme une possédée tout du long. Tout était tellement beau, serein, et doux. Après l’enfer de nos week end attaqués par des milliers de moustiques dans notre volontariat au sein d’une communauté hindouiste, ceux de la Sunshine Coast où j’étais tourmentée par mes problèmes de digestion dû à la nourriture un poil avariée qu’on nous donnait, et ceux que nous avions connus durant l’hiver précèdent si long et si rude… Quel bonheur immense que de pouvoir enfin passer un week end sur l’eau, sans moustique, sans enfant qui hurle, avec une nourriture merveilleuse, en super bonne compagnie. Je revois les photos de ces deux jours et je suis aussitôt saisie d’émotions.  Non mais vous avez vu ce lac glaciaire ?! J’avoue avoir été faible et être la seule à ne pas être allée nager, en même temps si vous aviez vu la profondeur, vous seriez peut être restés sur le ponton avec moi. C’était pour moi, l’occasion de conduire un bateau pour la première fois de ma vie, et j’espère que ce ne sera pas la dernière.

Comme il est difficile de décrire à sa juste valeur tous ces moments qui nous rendent heureux!

 

Nous avions beaucoup de temps libre, ce qui nous a également permis de visiter un peu la région. Nous sommes rendus à plusieurs reprises à Whistler, que nous avons tous les deux bien appréciés, et que nous avons hâte de redécouvrir sous la neige. Et puis encore une fois, j’ai eu ma dose de bonheur avec les animaux de compagnie de nos hôtes et ceux des voisins. D’ailleurs je me rends compte un peu plus chaque jour du vide que je ressens à vivre en appartement sans aucun animal domestique, pour cela nos Workaway étaient incroyables.

Alors voilà, je crois que j’ai usé de tous les superlatifs qui me viennent en tête présentement pour décrire ce workaway. Que dire de plus pour conclure ce chapitre ?! Ne désespérez pas si vous avez tendance à être déçu par vos volontariats ou que cela ne ressemble pas du tout à l’image que vous vous en étiez faits, peut être que le meilleur est prévu pour la fin, peut être que vous allez tomber sur des personnes qui bouleverseront votre vie à jamais. Moi c’est ce qui m’est arrivée, et pour cela, même si j’ai eu beaucoup d’insatisfactions tout au long de cette aventure Workaway, cela valait bien la peine de faire tout ce chemin.

 

On se retrouve très vite, c’est promis.

En attendant, prenez soin de vous.

 

 

 

Post Created 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Begin typing your search above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top